Jurbise

"Jurbise: des propositions font leur chemin… d’autres pas" Manuella SÉNÉCAUT, cheffe de file du PS de Jurbise. La force de proposition des conseillers socialistes jurbisiens est une constante. Et s’ils ne sont pas toujours entendus, loin s’en faut, leur action influe néanmoins sur le comportement de la majorité absolue libérale.

C’est ainsi que la Commune de Jurbise a entamé des négociations avec Infrabel pour sécuriser les passages à niveaux et a accepté d’ouvrir une discussion avec la tutelle pour clarifier l’utilisation d’un crédit spécial de recettes pour équilibrer son budget. Le PS réclame d’ailleurs depuis longtemps plus de transparence dans les chiffres!

Attentif à l’équité sociale, le PS plaide systématiquement pour que les avantages accordés aux citoyens le soient en fonction de leurs revenus. Une prime pour encourager le recours aux autos écoles doit-elle être accordée à chacun sans tenir compte des revenus du jeune et des ses parents?

Le PS pense que non et a proposé une prime majorée pour les familles défavorisées. "Appel non entendu, commente Manuella SÉNÉCAUT, parce qu’il vaut mieux, pour la majorité, accorder un peu à tout le monde que de cibler les bénéficiaires" Vous avez dit électoralisme?

News précédente:

Jurbise: remettre l’éthique au centre des débats

L’opposition jurbisienne poursuit son travail de gardienne d’une certaine éthique au sein de la vie politique locale. Non sans difficulté puisque la commune libérale demeure celle qui bat tous les records dans la rapidité de conduite des conseils communaux.

Lire la suite...